Advanzia déploie une infrastructure convergée

Face à une infrastructure informatique vieillissante

et ne répondant plus totalement aux exigences de performance et de fiabilité, la banque Advanzia a décidé de remplacer ses plateformes IT par une solution convergée HPE Converged System 700. Dans la foulée, le data center interne a été externalisé.

 

Lorsqu’il prend la direction de l’informatique d’Advanzia début 2015, Vincent Martin se retrouve devant une infrastructure présentant des risques de défaillance et articulée autour d’un stockage NetApp FAS relativement ancien et des serveurs HPE aussi divers que variés. « Avec quelque 25% des systèmes ayant plus de 6 ans et 60% entre 2 et 5 ans. » explique Vincent Martin. « Or l’infrastructure n’était pas suffisamment robuste, ni scalable, ni performante », résume-t-il encore, « sans parler du fait que les procédures n’étaient pas vraiment formalisées ». Tout en précisant que l’informatique était en partie hébergée en interne et en partie sur un site extérieur pour le disaster recovery.

 

 

Défis

Si Vincent Martin envisage dans un premier temps d’étendre simplement le stockage, la décision s’impose très vite de revoir en profondeur l’ensemble de l‘approche informatique, et notamment l’infrastructure. Après consultation du marché dans le cadre d’un RFP – « Le premier de cette taille jamais émis par la banque pour l’IT» -, l’ICT manager porte son choix sur une infrastructure convergée plutôt que des ressources de calcul et de stockage séparées. « Notre solution devait supporter la croissance de la banque. Par ailleurs, nous étions déjà en phase de réflexion sur l’évolution de notre solution de core banking développée en interne et la mise en place d’un progiciel du marché [le choix s’est entre-temps porté sur Temenos T24, NDLR].» Autres arguments avancés en faveur d’une solution convergée, les ressources relativement limitées en interne pour la maintenance (notamment le déploiement de firmware) et la gestion des équipements (l’équipe IT, certes passée à une vingtaine d’informaticiens, étant surtout axée sur les développements), de même que la nécessité de disposer d’une plateforme à haute disponibilité capable de répondre aux nouvelles exigences légales et réglementaires sans trop d’impact humain.

Par ailleurs, une autre décision devait être prise: conserver des disques de stockage classiques ou passer à des disques flash.« A l’époque, le full-fash était un choix risqué », confie encore Vincent Martin. « Mais comme nous voulions une solution scale-out pour garantir notre croissance dans les cinq prochaines années au moins, c’est cette technologie que nous avonsfinalement retenue. Même si nous avions conscience que le coût financier serait supérieur. Il faut savoir que ce projet est l’investissement le plus important jamais réalisé par Advanzia au niveau IT, ce qui a nécessité de convaincre la direction de la pertinence du choix », insiste l’ICT manager.

 

Déploiement

Face à la concurrence des autres acteurs bien connus du monde de l’infrastructure convergée, Advanzia a finalement optépour la plateforme HPE Converged System 700 en full-flash 3PAR 8200 avec 32 disques de 4 To, 8 serveurs lame C7000 et des appliances de sauvegarde StoreOne, le tout avec Cisco pour la connectivité (conservé en top of rack) et vCenter Operations pour la gestion. Une offre présentée par l’intégrateur System Solutions. « En tant que partenaire privilégié de HPE, nous avons pu présenter une configuration répondant parfaitement aux exigences d’Advanzia en termes de capacité,de flexibilité, de redondance, etc. De même, nous avons eu accès à toutes les ressources nécessaires de HPE, jusqu’au niveau européen. Et pour faire baisser le prix de la solution, compte tenu de l’achat de disques flash plus coûteux, nous avons même travaillé sur la taille des RAM intégrées », explique pour sa part Thomas Callebaut, Account Manager de System Solutions.« Nous avons dédié une équipe sur ce projet important et au final, l’installation a été faite en 88 jours moins une heure alors que le contrat prévoyait 88 jours. »

L’infrastructure autrefois articulée entre un data center interne et un site site DR extérieur est maintenant hébergée dans deux salles extérieures, avec un fail-over transparent vers un site de reprise après sinistre. « En tant que client, nous avons constaté une véritable symbiose entre HPE et System Solutions », se félicite encore Vincent Martin qui ajoute avoir conclu un contrat de services Data center Care avec HPE.

Fondée en 2005, Advanzia offre actuellement deux produits : une carte de crédit Gold MasterCard sans frais et un compte de dépôts. Les cartes de crédit sont proposées aux personnes résidant en Allemagne, en France, au Luxembourg et en Autriche,tandis que le compte de dépôts est disponible aux personnes vivant dans l’union européenne. Advanzia offre à ses clients des solutions claires pour leurs opérations bancaires et s’engage à la plus grande transparence possible et ce, à tout moment.

A fin 2015, la société avait émis 833.000 cartes (contre 709.000 fin 2014) pour un chiffre d’affaires de plus de 1,5 milliard €,soit environ 2.850 € par client actif, pour un résultat avant impôts de 35,6 millions € (contre 27,7 millions € fin 2014).

Télécharger le pdf