STIB - Un système de stockage modernisé

System Solutions donne un système de stockage modernisé à la STIB

Quelques mois à peine après son arrivée à la tête de l’informatique de la STIB, Pierre-André Rulmont est confronté à une panne informatique majeure impactant fortement le fonctionnement des réseaux de bus, trams et métros. Face à une infrastructure et un stockage vieillissants, un vaste projet de modernisation est mis en place, avec HP Enterprise comme constructeur et Systems Solutions en tant qu’intégrateur du stockage. Depuis, l’IT ultra-critique n’a plus été prise en défaut... Marc Husquinet

Début 2015 donc, la STIB décide de procéder à la modernisation complète de ses environnements de datacenter totalement opérés en interne.

«Il faut savoir que chez nous, l’IT est particulièrement critique dans la mesure où elle garantit la sécurité du service, tant pour les clients que le personnel et le matériel», relève d’emblée Pierre-André Rulmont, vice-président Information Systems.


Images vidéo

Dans le cadre d’un marché public, la STIB a d’abord qualifié le profil des soumissionnaires avant de procéder à la sélection de l’offre sur base essentiellement de critères de disponibilité (le prix n’intervenant que pour 40%, contre 60% pour les fonctionnalités techniques ainsi que les niveaux de SLA). «Tout le design a été réalisé par System Solutions et HPE qui ont identifié les points de fragilité et défini en conséquence les règles de bonnes pratiques pour garantir une disponibilité maximale, après quoi l’architecture a été validée et les processus opérationnels ont été mis en place.» Dans un premier temps, le stockage portait sur les besoins opérationnels internes (Office, SAP, etc.) avant de s’étendre aux images des caméras vidéo.

Le choix de la plate-forme de stockage s’est porté sur la solution Flash 3PAR StoreServ de HPE. «Notre produit permet une gestion du stockage particulièrement aisée et offre une très haute disponibilité, même en cas de maintenance de l’infrastructure, avec un taux élevé de compression d’images de haute qualité», relève pour sa part Luc Opdebeeck, managing director Northern Europe de HPE. Il faut savoir en effet que le réseau de la STIB compte aujourd’hui 4.000 caméras – et jusqu’à 15.000 potentiellement à terme, dont 80% sont digitalisées – et que les données sont stockées durant 30 jours. «N’oublions pas que ces images sont régulièrement sollicitées par les forces de l’ordre», rappelle Pierre-André Rulmont.

En tant que partenaire de longue date de la STIB, l’intégrateur System Solutions a pris en charge le design complet de la solution ainsi que la gestion de projet en partenariat avec HPE et le client. «Notre certification en tant que Gold Partner de HPE en stockage prouve notre compétence et notre professionnalisme», enchaîne Jean-Paul de Cannière, general manager de System Solutions Belgium, qui se félicite encore de la stabilité et de la continuité du service, alors même que l’infrastructure de la STIB est extrêmement complexe et fortement sollicitée.

OBJECTIF
Remédier à une situation telle que celle de 2014 où une panne informatique a sévèrement impacté le fonctionnement des réseaux de transport de la STIB.


L'humain prime

Au plan technique, l’infrastructure de stockage mise en place est donc basée sur des systèmes 100% Flash 3PAR de HPE pouvant offrir dans un premier temps 300 To de stockage, avec extension possible jusqu’à 1 Po, outre 1 Po provenant des images des caméras vidéo. Ces données sont aujourd’hui manipulées par des applications hébergées sur 1.500 serveurs virtualisés répartis dans deux datacenters redondants de l’entreprise. Il faut savoir également que les capacités augmentent de plusieurs centaines de To par an

«Je suis particulièrement satisfait de la compétence des équipes de nos deux partenaires, ainsi que de leur réactivité et de leur professionnalisme», se réjouit encore le CIO de la STIB qui insiste sur la continuité et la stabilité du service. «La vitesse et la qualité de la réponse en cas de problème sont essentiels, de même que la proximité du client. C’est lorsqu’un problème se pose que nous pouvons vraiment faire la différence en étant extrêmement réactifs», ajoute Luc Opdebeeck qui met aussi en avant le support apporté à System Solutions en tant qu’intégrateur du projet.

«Nous sommes dans une relation de partenariat plutôt que de client/fournisseur grâce au dynamisme et à la compétence techniques des équipes», confirme Jean-Paul de Cannière, qui souligne la qualité des équipes internes à la STIB, loin de l’image du service public poussiéreux. Et Luc Opdebeeck de relever encore que HPE est devenu depuis plusieurs trimestres leader du marché du stockage en Belgique, une position encore renforcée par le rachat en mars 2017 de Nimble Storage, spécialiste du stockage Flash milieu de gamme.

SOLUTION
Un système de stockage modernisé, privilégiant les SLA et la disponibilité.


Cloud ?

Et si aujourd’hui, la STIB exploite toujours son stockage en interne – «Nous n’avons que très peu de cloud aujourd’hui», note Pierre-André Rulmont –, tant HPE que System Solutions se disent prêts à accompagner leur client dans une réflexion de migration vers le cloud. «Nous pourrions envisager le cloud pour certains types d’applications, confie le CIO. Mais le cloud à 100% est impensable pour nous.»

«Nous avons un pied dans les deux technologies, tant on-site que cloud. Dès lors, nous pouvons assister tout client dans son projet cloud, notamment grâce à nos datacenters tier IV. Nous avons d’ailleurs été élu l’an dernier Cloud Provider of the Year au Luxembourg», précise pour sa part le directeur général de System Solutions. Tandis que HPE insiste sur sa stratégie de cloud hybride, d’empowerment de l’edge pour améliorer l’expérience utilisateur ainsi que sur l’on-demand : capacité de stockage et sauvegarde à la demande, paiement en fonction de l’utilisation réelle des ressources, data analytics à la demande, etc.

D’autant que les capacités sont appelées à exploser dans les prochaines années, avec les concepts de ‘Mobility-as-a-Service’ notamment où la STIB entend se positionner comme un coordinateur de services de mobilité grâce à une meilleure connaissance du client et de ses besoins, sans oublier la video analytics, l’arrivée du métro sans chauffeur (où le rôle des caméras deviendra encore plus critique), la géolocalisation des véhicules, etc.

ENSEIGNEMENTS
Davantage de flexibilité, surtout au niveau du stockage.Chaque année, la capacité de stockage augmente et s’accélère encore avec le déploiement de nouvelles technologies.


Source : DataNews